Fourcade médaillé d’or: comment la presse française a mis en avant son exploit

«Quel pied !» titre lundi L’Equipe qui ne boude pas son plaisir à l’image de toute la presse qui s’attarde sur la performance du biathlète Martin Fourcade devenu dimanche le Français le plus titré de l’histoire des JO d’hiver, avec quatre médailles d’or. Pour Le Parisien, Martin Fourcade est un champion «or normes», qui entre «dans la légende des jeux Olympiques après «un final de folie déjà au panthéon des grands moments du sport français.»

L’Equipe voit dans cette performance «le souffle de l’histoire». «Le sport est affaire d’émotions. Celles dont les champions se nourrissent toujours

(…) Celle d’une mass start arrachée d’un bout de rien. C’est en cela qu’ils (ces champions, ndlr) sont les plus grands», écrit Jean-Denis Coquard, dans le quotidien sportif. Cédric Callier, du Figaro, suit les mêmes traces, et qualifie Fourcade de «champion au mental hors normes» qui «n’a pas manqué ce rendez-vous avec l’histoire». A l’issue d’une «course à couper le souffle», s’exclame Libération. Une course qui lui a permis de faire «coup double», relève L’Humanité en «remportant la médaille d’or» et en «devenant le sportif français le plus titré des JO d’hiver».

Pas un journal ne manque de louer l’exploit du Français

Désormais, le biathlète français est «un champion toutes catégories» pour le Courrier Picard. Un champion «tout en haut» pour les Dernières Nouvelles d’Alsace, «maître du monde» assure L’Ardennais, «au sommet de l’Olympe», juge L’Union. Un champion qui «entre dans l’histoire» pour Sud-Ouest, «dans la légende» pour Ouest-France, qui fait «mieux que Killy», souligne La dépêche du Midi.

Dès lors, pour Alain Dusart, de l’Est Républicain, le sportif «suscite admiration». «C’est un champion qui aura marqué de l’empreinte de ses skis,

non seulement sa discipline, mais aussi l’histoire des JO», assure Christophe Bonnefoy, du Journal de la Haute-Marne avant de lancer: «Ce garçon est juste phénoménal».

«Il l’a fait», s’enthousiasme Hervé Chabaud, dans L’Union/L’Ardennais. Et pour l’éditorialiste, «ce jeune officier a donné une belle leçon humaine, forte de simplicité de grandeur et de coeur, rendant à la France cette fierté inscrite dans les plis du drapeau.» Martin Fourcade, 29 ans, vainqueur à la photo-finish de la mass start (15 km) de biathlon, est devenu dimanche à Pyeongchang le Français le plus titré de l’histoire des JO d’hiver, avec quatre médailles d’or. Il est désormais le seul sportif français à avoir conquis quatre titres lors des Jeux d’hiver. Fourcade est en auguste compagnie pour l’Olympe d’été, aux côtés des escrimeurs Christian D’Oriola et Lucien Gaudin, également quadruples champions olympiques.

http://ift.tt/2BBsw5r LE FIGARO – Le Figaro – Le Flash Actu

Fourcade médaillé d’or: comment la presse française a mis en avant son exploit

«Quel pied !» titre lundi L’Equipe qui ne boude pas son plaisir à l’image de toute la presse qui s’attarde sur la performance du biathlète Martin Fourcade devenu dimanche le Français le plus titré de l’histoire des JO d’hiver, avec quatre médailles d’or. Pour Le Parisien, Martin Fourcade est un champion «or normes», qui entre «dans la légende des jeux Olympiques après «un final de folie déjà au panthéon des grands moments du sport français.»

L’Equipe voit dans cette performance «le souffle de l’histoire». «Le sport est affaire d’émotions. Celles dont les champions se nourrissent toujours

(…) Celle d’une mass start arrachée d’un bout de rien. C’est en cela qu’ils (ces champions, ndlr) sont les plus grands», écrit Jean-Denis Coquard, dans le quotidien sportif. Cédric Callier, du Figaro, suit les mêmes traces, et qualifie Fourcade de «champion au mental hors normes» qui «n’a pas manqué ce rendez-vous avec l’histoire». A l’issue d’une «course à couper le souffle», s’exclame Libération. Une course qui lui a permis de faire «coup double», relève L’Humanité en «remportant la médaille d’or» et en «devenant le sportif français le plus titré des JO d’hiver».

Pas un journal ne manque de louer l’exploit du Français

Désormais, le biathlète français est «un champion toutes catégories» pour le Courrier Picard. Un champion «tout en haut» pour les Dernières Nouvelles d’Alsace, «maître du monde» assure L’Ardennais, «au sommet de l’Olympe», juge L’Union. Un champion qui «entre dans l’histoire» pour Sud-Ouest, «dans la légende» pour Ouest-France, qui fait «mieux que Killy», souligne La dépêche du Midi.

Dès lors, pour Alain Dusart, de l’Est Républicain, le sportif «suscite admiration». «C’est un champion qui aura marqué de l’empreinte de ses skis,

non seulement sa discipline, mais aussi l’histoire des JO», assure Christophe Bonnefoy, du Journal de la Haute-Marne avant de lancer: «Ce garçon est juste phénoménal».

«Il l’a fait», s’enthousiasme Hervé Chabaud, dans L’Union/L’Ardennais. Et pour l’éditorialiste, «ce jeune officier a donné une belle leçon humaine, forte de simplicité de grandeur et de coeur, rendant à la France cette fierté inscrite dans les plis du drapeau.» Martin Fourcade, 29 ans, vainqueur à la photo-finish de la mass start (15 km) de biathlon, est devenu dimanche à Pyeongchang le Français le plus titré de l’histoire des JO d’hiver, avec quatre médailles d’or. Il est désormais le seul sportif français à avoir conquis quatre titres lors des Jeux d’hiver. Fourcade est en auguste compagnie pour l’Olympe d’été, aux côtés des escrimeurs Christian D’Oriola et Lucien Gaudin, également quadruples champions olympiques.

http://ift.tt/2BBsw5r LE FIGARO – Le Figaro – Le Flash Actu