Paris appelle Israël à laisser entrer des élus français

La France a appelé aujourd’hui les autorités israéliennes à autoriser l’entrée sur leur territoire d’élus français disant vouloir rencontrer le dirigeant palestinien emprisonné Marwan Barghouthi. “De manière générale, nous souhaitons que les parlementaires français aient accès à l’ensemble des interlocuteurs qu’ils veulent rencontrer pour remplir leur mission d’information”, a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Romatet-Espagne. “Nous y sommes attentifs s’agissant d’Israël comme de tous les pays où les élus français se rendent”, a-t-elle ajouté.

» Lire aussi – Le gouvernement israélien s’apprête à refouler sept élus français

Le ministère israélien de la Sécurité publique a annoncé hier qu’il refuserait aux élus français l’entrée en Israël pour rencontrer “un fieffé meurtrier comme Barghouthi” et “inciter ainsi à soutenir le terrorisme”. Des élus du Parti communiste et du parti de la gauche radicale La France Insoumise, dont quatre députés, ont indiqué qu’ils comptaient se rendre en Israël et dans les Territoires palestiniens du 18 au 23 novembre pour “alerter sur la situation des près de 6.000 prisonniers politiques palestiniens”.

La délégation a dit vouloir rencontrer Marwan Barghouthi, haut cadre du Fatah emprisonné depuis plus de quinze ans par Israël. La délégation française entend aussi chercher à voir l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, en détention administrative en Israël depuis le 23 août.

Il est considéré comme un “terroriste” par l’Etat hébreu qui lui a infligé cinq peines de prison à perpétuité pour meurtres pour son rôle dans la seconde Intifada (soulèvement palestinien entre 2000 et 2005). Il est au contraire surnommé “le Mandela palestinien” par ses partisans.

http://ift.tt/2hyFskU LE FIGARO – Le Figaro – Le Flash Actu

Comments are closed.